THORSMÖRK

J-20

Bus à 9h pour Thorsmörk. Petit souci qui peut s’avérer dérangeant : je boite!

Mon pied est complètement HS et je suis obligé de marcher sans appuyer sur le gros orteil droit pour avancer sans trop de douleurs ( c’est super compliqué! ).

Bon point : il fait super beau! Le bus est quasiment vide, nous sommes le  23 septembre. Les liaisons pour le Landmmanalaugar ont arrêté donc plus de « laugaveguriens » autour de moi.

Dépose à Husadalur après avoir franchi , avec le bus, le gué de la Krossa qui est très haute aujourd’hui.

Un petit camion de Reykjavík Excursions est coincé au milieu avec de l’eau par dessus le capot!

husadalur en Islande

J’emprunte tout d’abord le Laugavegur (très, très lentement…).

Passage du gué de la þrönga qui est quasiment à sec.

tour-islande-automne-80

Quelques vues coté Eyjafjallajökull :

le glacier Eyjafjallajökull en Islande et la vallée de Thorsmork au premier plan

le glacier Eyjafjallajökull en Islande

Qui a dit qu’il n’y avait pas d’arbres en Islande?

tour-islande-automne-83

Je quitte ensuite rapidement le Laugavegur et remonte la vallée vers l’est. Je marche une à deux heures mais très vite cela devient un calvaire d’avancer, je me décide donc à m’arrêter dès que je trouve un spot sympa.

tour-islande-automne-84

Je me pose  en face du Rjupnafell en surplomb des jolis gorges de la þrönga . Au loin le Tindfjallajökull est saupoudré de neige :
le glacier Eyjafjallajökull en Islande

Einhymingur, la montagne bien connue pour sa forme de scarabée :

les flancs du tindfjallajökull près de Thorsmörk en Islande les flancs du tindfjallajökull près de Thorsmörk en Islande

Doucement, le soleil se couche. Je me place sur la première colline qui m’offre un peu de vues au dessus de mon bivouac. Cette lumière de fin de journée va vite devenir exceptionnel, un super moment:

coucher de soleil pres de Thorsmörk en Islande

Le Rjupnafell baigné de lumière :

fin de journée sur Rjupnafell, Thorsmörk en Islande

La vallée de la þrönga :

Pres de thorsmörk en Islande, coucher de soleil

Un petit panoramique du site :  Thorsmörk

Apres le coucher de soleil, les couleurs sont très sympa aussi avec de belles formes dans les nuages: coucher de soleil près de thorsmörk en Islande

coucher de soleil près de thorsmörk en Islande

Retour à la tente, toujours en boitillant…

J’arrive finalement à percer l’abcès de mon orteil et le panse avec les moyens du bord.

La nuit est très froide, la plus froide depuis le début du mois, je grelotte malgré tout mes couches et mon duvet. Mais à tout malheur, quelque chose est bon : le froid me pousse rapidement à sortir pour soulager une envie pressante et là je tombe sur mes premières aurores boréales en Islande… enfin!!!

Elles ne sont pas très colorées ( l’appareil les rend toujours plus vertes que de visu) mais la voûte céleste forme une immense aurore boréale , c’est impressionnant.

aurore boréale près de thorsmörk en Islande

aurore boréale pres de thorsmörk en Islande

J-21

Réveil sous le soleil , le temps est toujours radieux. Mon pied est moins douloureux mais m’empêche toujours de marcher normalement. Cela coupe court à mes envies d’exploration,

4ème fois que je passe par Thorsmörk et j’ai toujours l’impression de survoler l’endroit sans en toucher la profondeur…

bivouac près thorsmörk en Islande

Je monte au nord pour traverser la Ljosa, magnifique vallée :

trekking à thorsmörk en Islande

Pause déjeuner sur lit de myrtilles et de mousses avec le Tindfjallajökull en toile de fond :

couleurs d'automne à thorsmörk en Islande

couleurs d'automne à thorsmörk en Islande

Finalement, je remonte doucement sur les hauteurs d’Almenningar.

Je trouve que la vue a de la gueule , il est déjà 16h ( la nuit se couche à 18h maintenant) donc je plante la tente au col :

bivouac en Islande

Chose rare, je galère pas mal à trouver de l’eau. Il y a ,à proximité, un petit ru avec un mince filet d’eau mais des carcasses de moutons sur les rives m’oblige à remonter loin en amont pour trouver un peu de liquide qui me semble buvable.

Le soir, je monte sur un petit sommet à proximité :

Haute-terres près de Thorsmörk, en Islande

Stora-Mofell, montagne bien connue qui domine le refuge d’Emstrur.montagne Sotra-mofell, près de Thorsmörk, en Islande

Mofell:

coulée de lave pres de thorsmörk en Islande

Au loin, la plaine alluviale de la Markarfjlót est baignée de lumière : coucher de soleil sur la Markarfjlot, près de thorsmörk, en Islande

De l’autre coté , vers les Fjallabaks : hautes-terres d'Islande

Très vite , une grosse purée de pois arrive vers moi et je me dépêche de rentrer à la tente avant de me retrouver coincé dans le brouillard! Quelques minutes après l’avoir rejoint, on n’y voit plus à 2 mètres !

J-22

Il est temps de rentrer à  Husadalur, je sais que la météo va se dégrader largement cette après-midi…Je dois juste être au refuge pour le bus de 15h.

Je prends donc tranquillement le chemin du retour.

tour-islande-automne-106

saule arctique près de thorsmörk en Islande

Arrivé sur place, je discute avec un suédois qui semble un peu dépité : il  trouve qu’il fait froid ! (Pourtant la suède c’est tout de même pas réputé chaud ).

Il est venu à Thorsmörk pour voir de la forêt et…ben il est très déçu! Je le recroiserais le soir au camping de Reykjavík où il semble plus à l’aise une bière à la main!

J-23

Je traîne la journée en ville, bois quelques stouts et réserve une voiture pour les prochains jours.  Cela fait longtemps que je veux découvrir la péninsule de Snaefellsnes, dernière étape de ce mois islandais !